De la vache au biberon de bébé : traçabilité et maîtrise totales

Partenaire en nutrition infantile
depuis 1951

De la vache au biberon de bébé : traçabilité et maîtrise totales

Le lait de vache est un aliment d’une incomparable richesse nutritionnelle. Source d’indispensables nutriments comme les protéines, les lipides, les vitamines et les oligo-éléments, il participe depuis longtemps à l’alimentation et la santé humaine. Il est également un des composants essentiels des laits maternisés.

Dès les premiers fragiles instants de la vie de bébé, il convient donc d’apporter la plus extrême attention à la qualité du lait pour assurer une croissance harmonieuse au jeune enfant. Jusqu’à environ 6 mois, le lait maternel ou maternisé est même l’aliment exclusif où il puise tous les éléments nutritifs nécessaires à son développement. Chez Materna, le lait collecté depuis l’exploitation laitière et préparé spécifiquement pour bébé fait l’objet d’une exigence sans concessions pour conjuguer qualité et sécurité maximales.

Materna - Traçabilité et maitrise totale

Des éleveurs laitiers rigoureusement encadrés

Pour s’assurer d’une maîtrise incomparable de sa filière lait, Materna travaille étroitement avec Lact’union, coopérative laitière qui traite annuellement 230 millions de litres de lait collectés à travers un réseau régional de 550 exploitations fermières (en savoir plus : www.lactinov.fr). Dans ce réseau, n’entre pas n’importe quel éleveur. Pour être éligible, celui-ci doit satisfaire à un cahier des charges intransigeant de normes nutritionnelles, hygiéniques et environnementales. Les adhérents s'engagent notamment à appliquer deux chartes qualité : la « Charte des Bonnes Pratiques d'Elevage » et la charte « Au Fil du Lait ».

Dans les fermes associées à ces programmes, les vaches bénéficient d’une alimentation équilibrée avec des rations élaborées en collaboration avec des conseillers nutritionnels. Selon la saison, elles broutent en liberté dans les pâturages de l’exploitation agricole et mangent à leur rythme des fourrages en majorité produits sur place. Elles sont de plus hébergées dans des bâtiments espacés et ventilés. Cet équilibre alimentaire et ce confort d’hébergement permettent ainsi d’obtenir un lait de qualité nutritionnelle optimale.

Deux fois par jour, les traites sont stockées dans des cuves à basse température ultra-sécurisées avant d’être régulièrement collectées par les camions citernes de la coopérative laitière. Avant de pomper le lait, le chauffeur procède à des analyses de température et prélève des échantillons qui sont des indicateurs précieux pour vérifier la constance de la qualité et retrouver l’origine de la production si une anomalie survenait.

Materna - Des éleveurs rigoureux

Contrôles multiples dans le parcours industriel

Lorsque les camions viennent livrer leur lait à l’usine, celui-ci doit subir une batterie de tests avant d’entrer dans les circuits de fabrication des laits infantiles de Materna. Des échantillons sont prélevés et analysés à chaque citerne afin de valider la conformité du lait avant le déchargement.

Le lait est ensuite pasteurisé, et standardisé en matières grasses. Avant l’addition des  premiers ingrédients (céréales, vitamines, minéraux…) qui composent les laits de croissance et les laits et céréales de Materna selon des méthodes de préparation strictes, le produit est à nouveau analysé. Après l’incorporation de tous les ingrédients, le produit est chauffé à 140°C pendant quelques secondes afin de le rendre totalement stérile. Il est également analysé au regard du cahier des charges imposé par le client final de Materna.

Sur les lignes d’embouteillage, les contrôles demeurent à chaque étape majeure du procédé de conditionnement stérile : désinfection des bouteilles, remplissage, operculage étanche en salle blanche à air ambiant filtré. Afin de garantir la traçabilité, chaque lot est assorti de références qui permettent une identification immédiate en cas de nécessité de contingenter une partie de la production. Des échantillons sont également récupérés par le laboratoire de l’usine à la sortie des lignes d’embouteillage et en zone de stockage avant expédition pour procéder à des contrôles bactériologiques, physico-chimiques et organoleptiques.

L’expédition chez le client final n’intervient pas tant que le laboratoire n’a pas intégralement validé la conformité de chaque lot de produits. La multiplication des procédures est le meilleur garant d’une qualité sans failles pour que bébé puisse s’alimenter et grandir en toute quiétude.

Materna - Controles multiples